La Fée Caséine

salle d'eau peinte en jaune avec la wall paint Annie Sloan dans la teinte Carnaby yellow

10 Conseils pour réussir à associer les couleurs en déco

Vous rêvez de changer de décor ? Mais … vous n’êtes pas certain de votre choix de couleurs. C’est vrai que ce choix fera toute la différence dans la réussite de votre projet. Il est donc important de bien réfléchir à l’association des bonnes couleurs dans votre décoration d’intérieur.

Comment associer les couleurs en décoration d’intérieur ?

Voici 10 conseils pour vous aider à associer les couleurs dans votre décoration d’intérieur avec style :

1 – Bizarrement, la première règle pour associer des couleurs est qu’il n’y en a pas vraiment !

Ou en tout cas, qu’elles évoluent en fonction des tendances et surtout, que ce qui compte vraiment, c’est que vous vous sentiez bien dans votre intérieur.

Au fil du temps, les modes évoluent, disparaissent et reviennent, pour la déco comme pour les vêtements. Et fatalement, les quelques règles qui vont faire un projet réussi évoluent également. Entre un intérieur Gipsy Bohême et un salon scandinave, il est évident que le choix des associations de couleur n’aura que peu de points communs.
Cependant, si la mode se démode (parfois rapidement) on peut affirmer que le style, lui, résiste bien plus longtemps.

Alors prenez dans les conseils de style qui vont suivre, ceux qui vous semblent s’adapter le mieux à votre déco rêvée et surtout à votre personnalité. Votre déco sera réussie si elle vous correspond !

2 – Pour choisir les couleurs de votre décoration d’intérieur, regardez l’extérieur !

Ce n’est pas une plaisanterie : vous devez tenir compte du paysage visible par les fenêtres. Les couleurs de votre décoration ne seront pas les mêmes si vos fenêtres ouvrent sur une verte prairie ou sur le bleu de la mer ou encore sur les toits de zinc de Paris…

 

Ces couleurs froides sont sublimes dans cette lumière d’après midi

Bien évidemment vous pouvez atténuer l’effet de la vue par des voilages ou des stores. C’est même conseillé dans les pièces dont la vue manque de charme. Mais dans tous les autres cas, dites-vous que la couleur dominante du paysage est une tonalité à part entière de votre déco.

 

Photo : myloview (papiers peints)

3 – Etudiez le volume de votre pièce et ses caractéristiques

Certaines couleurs élargissent votre pièce, d’autres rapprochent les murs… C’est un effet d’optique bien sûr, mais qui vous permet de modifier l’impression générale (la sensation spatiale) ressentie dans une pièce.

D’une manière générale, souvenez-vous que les couleurs chaudes ont tendance à rapprocher les murs alors qu’une teinte froide donne l’impression de les repousser. Plus vos couleurs seront affirmées plus l’effet sera important. Les couleurs pastel atténuent ces impressions.
Nous avons compilé pour vous de nombreux articles sur un tableau Pinterest pour vous aider à visualiser les effets de la couleur sur la sensation spatiale. N’hésitez pas à les consulter !

4 – Tenez compte de l’exposition de votre pièce dans votre choix de couleur

On ne peut pas parler de couleur sans parler de lumière et inversement.
Et bien sûr, la lumière du matin n’aura pas la même influence sur les couleurs de votre pièce que celle du soir.

Aussi, pour les pièces exposées au Sud et à l’Ouest qui recevront beaucoup plus de lumière, vous pouvez sans hésiter opter pour des teintes dites « froides » . Les bleus, gris et verts feront merveille et seront sublimés par le soleil.
Pour les pièces tournées vers l’Est ou le Nord, vous privilégierez en revanche les couleurs plus chaudes. Le soleil y laisse passer plus de rayons « bleus » qui atténueront leur luminosité.

5 – Portez une attention particulière au sol

D’abord parce qu’on repeint plus facilement un mur qu’on ne refait le sol d’une pièce (sauf si celui-ci est peint bien sûr). Mais aussi et surtout parce que le sol est déterminant du style d’une pièce.

Il est plus difficile de créer une atmosphère chaleureuse sur un sol en carrelage blanc. Si votre pièce en est pourvue, optez plutôt pour une déco contemporaine et permettez vous quelques touches de couleurs vives pour réveiller l’ambiance.

A l’inverse, un parquet ou des tomettes apporteront toujours une touche chaude (et du charme) dans votre déco et s’accorderont tout autant avec un décor classique de moderne. Notez d’ailleurs qu’un sol sombre crée un sentiment de stabilité.

Prenez également garde au risque de surcharge. Un sol à motif (par exemple en carreaux de ciment très prisés actuellement) sera difficile à accorder avec un papier peint non uni.

6 – Usez et abusez du cercle chromatique (la roue des couleurs)

Il est temps de parler du fameux cercle chromatique des couleurs. Celui ci permet de visualiser deux éléments caractéristiques des couleurs dont la connaissance guidera votre choix : La teinte et la saturation.

Parlons d’abord de la saturation. Vous l’aurez remarqué : plus vous êtes proches de l’extérieur du cercle, plus l’intensité de la couleur est forte.
Les couleurs intenses donnent du peps et du caractère à votre déco. En revanche, évitez de les juxtaposer car elle se neutraliseront les une les autres et surtout, cela fatiguera rapidement l’œil. Evitez donc le total look en couleurs vives qui ne mettra rien en valeur (sauf pour une déco de style bohème dont c’est justement le parti pris). Ou si vous les affectionnez vraiment, réservez les aux pièces de passage où votre œil ne s’en fatiguera pas aussi vite.

Voyons maintenant comment associer les couleurs en utilisant le cercle chromatique :

7 – Associez les couleurs complémentaires

Vous savez qu’il existe 3 couleurs primaires (rouge (magenta), bleu (cyan) et jaune. Et que le mélange de ces trois couleurs donne des couleurs secondaires (bleu + rouge = violet – jaune + bleu = vert – jaune + rouge = orange).
On trouve les couleurs complémentaires en traversant le cercle par le centre. Par exemple, la couleur complémentaire du bleu est l’orange. Celle du rouge est le vert.
Comme leur nom l’indique, les couleurs complémentaires s’accordent (presque) toujours bien ensemble. En revanche, ne les choisissez pas de même intensité pour les raisons évoquées plus haut. En effet certains mariages de couleurs complémentaires peuvent s’avérer très durs à l’oeil.
En résumé, deux couleurs opposées sur le cercle chromatique se marieront d’autant mieux que l’une (la principale) est proche du centre (donc plus pastel) et l’autre en est plus éloignée (plus intense).
Si vous hésitez à utiliser plusieurs couleurs ‘vives’, vous pouvez également combiner votre teinte forte préférée avec des tons dits naturels (bois, lin, ficelle…) pour éviter tout risque de faux pas.

8 – Ou jouez sur les camaïeux de couleurs

Pour les camaïeux à l’inverse, on ne traversera pas le cercle chromatique . On recherchera au contraire une couleur proche dans le cercle pour créer un ambiance douce et harmonieuse. Il y a donc 2 manières de créer un camaïeu :
– Vous pouvez choisir une teinte de base et l’éclaircir ou la foncer (vous vous déplacez donc vers le centre ou l’extérieur du cercle). Attention : pour éclaircir une couleur il ne faut pas forcement y ajouter du blanc. Rouge + blanc par exemple ne donnera pas un rouge clair mais un rose. Mieux vaut diluer votre peinture avec de l’eau. Les pigments seront moins denses et votre teinte de base sera donc éclaircie.
Attention bis : pour foncer une couleur il ne faut pas forcement y ajouter du noir. Votre couleur assombrie sera beaucoup plus riche en y ajoutant … je vous laisse deviner… sa complémentaire !
– Vous pouvez également créer une camaïeu en vous déplaçant vers les couleurs adjacentes du cercle. Du bleu vers le violet ou du rouge vers l’orange par exemple.

9 – Adoptez (ou adaptez) la règle des 3 couleurs

Vous lirez dans la plupart des sites de déco que la règle d’or est de ne pas utiliser plus de 3 couleurs dans la déco d’une pièce. Et c’est vrai que c’est un bon principe de base.
Idéalement on vous conseille 60% d’une teinte neutre (claire ou foncée), 30 % de son camaïeu et  10% d’une couleur vive dominante.

Cette combinaison est en effet une valeur sûre qui présente peu de risque de se louper mais forcement, son contre coup est de ne pas être d’une grande originalité.
D’une manière générale, nous sommes assez frileux avec les couleurs en France. D’où notre prédilection pour les coloris neutres (les blancs, les gris, les taupes…) qu’on retrouve dans beaucoup d’intérieurs sur les murs et les meubles.
Nos amis anglo-saxons sont beaucoup plus audacieux avec des résultats souvent somptueux ! Cela s’explique peut-être par une simple statistique qui m’avait beaucoup marquée et que je vous livre ici (elle concernait les cuisines mais peut s’étendre à tous les domaines de la décoration) : en moyenne les français changent de cuisine tous les 23 ans contre 12 ans en Allemagne et 8 ans dans les pays scandinaves ! Partant de ces chiffres, on comprend qu’on recherche des couleurs neutres dont on ne se fatigue pas trop vite …

Cela se traduit bien sur sur les tendances? Alors que le style scandinave a phagocyté les magasines déco français pendant plusieurs décennies (eh oui ; l’ouverture du premier magasin bleu et jaune venu de Suède date de 1981 !) et est maintenant tout juste essoufflé. En Angleterre, le mouvement ‘Vintage relooké’ a fait son apparition beaucoup plus tôt et s’est accompagné de styles en total contrepied dont les créations d’Abigail Ahern sont un sublime exemple.

 

Photo : Rebecca Bond

Alors si la règle des 3 couleurs reste une excellente base, pourquoi ne pas l’adapter en ne choisissant pas forcement des couleurs neutres comme majoritaires. Et se dire que si finalement on se fatigue plus vite d’une déco plus originale, on n’est pas obligé d’attendre 20 ans pour la changer !

10 – Posez vos couleurs dominantes par touches et pensez à relooker vos meubles

Puisque les couleurs vives doivent être mises par petite touche (de 10 à 20% de la surface visible me semble un bon principe), utilisez vos meubles !

Double avantage à cela : tout comme nous avons vu qu’il était plus facile de repeindre des murs que de refaire un sol, il est encore beaucoup plus simple de relooker un meuble ! Vous pourrez donc changer votre déco beaucoup plus souvent et participer activement à la tendance actuelle (et tellement indispensable à notre terre) de « slow consommation » en réutilisant des meubles existants tout en changeant radicalement de décor 🙂

La Chalk Paint d’Annie Sloan est idéale pour cela. Comme elle ne nécessite ni ponçage ni sous couche vous pouvez vous lancer dans votre projet de peinture en toute sérénité dans votre salon.
Annie est anglaise et adore les couleurs. Sa palette de 45 couleurs est réputée pour l’originalité et la richesse de ses teintes et de plus elle est quasi infinie puisque toutes les couleurs sont miscibles entre elles.

Vous trouverez dans ce blog plusieurs articles pour vous aider à en obtenir les plus beaux effets. Et nous sommes toujours disponibles pour vous conseiller !

Laisser un commentaire

Retour haut de page
nouvelle gamme de peinture murale Annie Sloan

Le mail qui prend soin de votre intérieur...​

Recevez 1 fois par mois :
• Nos meilleurs conseils et tutos pour apprendre à utiliser la Chalk Paint Annie Sloan et tous les autres produits de la gamme.
• Nos trouvailles déco & créateurs
• Des bons plans & réductions !

C’est gratuit et vous pouvez vous désabonner à tout moment !