La Fée Caséine

ville déserte

Comment lutter contre la désertification des centres villes

Je ne sais pas pour vous, mais perso, j’adore faire mes courses dans les petites boutiques de centre ville et j’évite le plus possible les grandes surfaces périphériques et les grands magasins. J’aime bien faire du lèche vitrine devant les premières, « j’aime pas » la foule, la standardisation et même le trop grand choix des seconds… J’imagine ne pas être la seule.

Seulement, depuis quelques années, dans les petites ou moyennes villes comme la nôtre, le centre ville se vide, les boutiques ferment et ne sont pas remplacées et les rues animées du centre ne le sont plus suffisamment pour attirer les potentiels chalands…

Des sociologues se sont penchés sur le sujet, je ne vais pas ici vous faire un résumé de leurs études et conclusions, mais ils ont permis d’alerter les médias sur les dangers de ce vrai cercle vicieux qu’est la désertification des centres.

Trop de boutiques  fermées, de vitrines vides et poussiéreuses entre les commerces ouverts font fuir les clients, le commerce périclite et entraîne de nouvelles fermetures…

Dans notre ville (Senlis ♥ ) l’association des commerçants a eu la bonne idée au moment de Noël de « récupérer » les vitrines vides, de les illuminer et d’y installer de grosses peluches animées.

Photo ACS

Résultat : un plaisir pour les enfants et leurs parents et une vraie ambiance de Noël propice à l’achat de cadeaux dans tout le centre ville.

D’autres municipalités prennent également le sujet à bras le corps pour essayer de stopper le phénomène.  C’est de l’un de ces projets que je voudrais vous parler aujourd’hui. Un projet lancé par Manon Faillenet (major de notre promotion dans la merveilleuse école que je vous ai déjà présentée s’il vous plait ! 🙂 )

Récemment installée à Redon (ah oui, j’avais oublié : outre le fait d’être extrêmement douée, Manon est aussi bretonne 😉 ), elle a proposé ses service à la municipalité qui cherchait de son coté à revitaliser le centre-ville. Voici d’ailleurs un article qui relate sa démarche :

Et le résultat ne se fait pas attendre : quelques propriétaires ont déjà souscrit à la proposition. D’autres suivront. En voici quelques exemples.

Cette boutique sans charme :

est devenue ceci :

Appétissant non ?

Ce marchand de cycles tout gris :

Ressemble maintenant à ça :

Avouez qu’on à peine à reconnaitre cette boutique banale :

après sa transformation :

Tout le monde y gagne : les propriétaires loueront mieux une boutique attrayante (avec un loyer raisonnable), les passants n’auront plus à longer de longues façades vides entre deux commerces, et la ville retrouvera son attrait et son animation !

Vous aimeriez bien que votre ville lance une projet comme celui ci ? Parlez-en à votre maire ! Manon est prête à se déplacer loin de sa Bretagne chérie ! Vous pouvez la contacter par mail : manon.faillenet@gmail.com et si vous voulez lui parler, laissez donc un commentaire et je vous transmettrai son téléphone.

Ne laissons pas mourir nos jolis centres ville !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions sur “Comment lutter contre la désertification des centres villes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page